Emailing : comment optimiser ses campagnes ? - Get Ranking

Emailing : comment optimiser ses campagnes ?

Emailing : comment optimiser ses campagnes ?

L’emailing, canal de communication favori notamment par les marketeurs BtoB, remporte ce titre haut la main avec une conversion moyenne de 48% suite à ses campagnes. Cette technique vise à une communication discrète et non intrusive, permettant la publicité d’un service ou produit, par email. Afin d’obtenir un tel résultat, de nombreux conseils sont à prendre en considération, car l’emailing est un domaine plus complexe qu’il n’en paraît. 

Son but étant de pousser à une action, il faut donc être percutant, et savoir interpeller le lecteur de votre mail pour lui donner envie d’en savoir plus ; ou encore, de s’emparer immédiatement de votre offre. 

Aujourd’hui, nous allons parcourir ensemble les sentiers battus de l’emailing pour trouver le chemin qui vous mènera à une campagne prometteuse, en contournant les différents obstacles pouvant porter préjudice à la réussite de votre campagne. 

L’emailing : qu’est-ce que c’est ?

L’emailing qu’est-ce que c’est

L’emailing est une technique de marketing digital directe qui peut avoir plusieurs objectifs.

En premier lieu, il permet de créer un appel à l’action. Ainsi, en présentant votre marque, vos produits ou services, vos nouveautés, ou tout autre élément relatif à votre domaine d’activité, l’email devra alors inciter le prospect à se rendre sur votre site web pour prendre connaissance de votre offre.

Afin d’arriver à ce but, il faudra développer une stratégie rédactionnelle et parfois aussi visuelle donnant envie au prospect d’en savoir plus. Il vous faudra aussi permettre au prospect de pouvoir s’emparer directement de votre offre, de la plus simple des manières.

En second lieu, l’emailing peut aussi avoir pour enjeu de fidéliser vos clients en leur rappelant l’existence de votre site et ô combien vos produits lui plaisent. 

Dans un dernier temps, cette stratégie commerciale communicationnelle permet aussi d’annoncer un événement, comme une foire par exemple afin, ici, de rassembler un maximum de prospect le jour J.

Quels sont les avantages de l’emailing ?

Quels sont les avantages de l’emailing ?

L’avantage évident de l’emailing, c’est la rapidité de sa mise en place, d’autant plus lorsqu’on la compare avec la performance des résultats pouvant être obtenus. Ceci combiné notamment au faible coût qu’elle nécessite.

Voyons cela de plus près. 

Rentabilité.

Avec un ROI ( Return On Investment ) pouvant atteindre les 139%, soit l’une des valeurs les plus élevées dans le milieu actuel du marketing d’entreprise, on constate alors le pouvoir incomparable de cette technique commerciale communicationnelle qu’est l’emailing. Concernant les secteurs du BtoB ( Business To Business ), soit professionnels à professionnels, et du BtoG ( Business To Government ), soit secteur privé à secteur public, on relève un retour sur investissement de 127%. Un chiffre qui permet alors un renforcement de la relation client, ainsi que le développement de lead generation ( génération de leads). Le terme “ génération de lead ” désigne le fait de générer de nouveaux contacts. Les leads, comme les prospects, sont ce que l’on appelle communément des “ clients potentiels ”, soit des personnes intéressées que l’on souhaiterait ainsi convertir en client.

Coût.

Le coût d’une campagne d’emailing est peu élevé, ce qui en fait un atout important. En effet, le prix d’envoie d’un email est gratuit. Vous aurez simplement à vous munir d’un outil d’envoi professionnel. Un avantage intéressant, permettant ainsi de conserver une part budgétaire plus importante pour le développement graphique, rédactionnel, etc., de votre email. Car oui, un email simple n’a que très peu de chance d’amener à d’éventuelles conversions, tandis qu’un email travaillé, attractif, percutant, va pouvoir facilement pousser le prospect au clic.

La justesse d’une campagne DEM ( campagne d’emailing ) repose donc en partie sur la capacité d’offrir du contenu toujours plus pertinent. 

Rapidité.

A contrario du marketing direct traditionnel, l’envoie de mails est quasi-instantané. En effet, après lancement de votre campagne, le temps de réception, comme le temps de lecture, sont pratiquement nuls. Voilà qui vous permet alors des retours rapides, 10 fois plus rapides même qu’une autre campagne de marketing

Mise en place.

Mise en place

La mise en place d’une campagne d’emailing peut prendre moins d’un jour de travail, suivant la conception créative et pratique que l’on a décidé qu’elle prenne. 

L’email s’utilise facilement, ne nécessitant pas de compétences techniques avancées.

En revanche, la gestion des réponses, l’analyse des résultats, du ROI, ainsi que l’optimisation de campagnes futures peut prendre du temps et demander plus d’aptitudes. C’est pourquoi déléguer ses campagnes d’emailing à un professionnel peut être intéressant en termes de rentabilité, vous offrant une conception performante et une optimisation parfaite pour des résultats toujours plus prometteurs. Un moyen donc d’augmenter considérablement votre taux de fréquentation, comme votre taux de conversion et d’obtenir un ROI encore plus élevé pour une meilleure rentabilité.

Ciblage.

Le ciblage d’une campagne d’emailing est précis. En effet, vos destinataires se trouvent dans votre database ( base de données ). Il s’agit donc de clients, et de ce fait, ils portent un intérêt certain à vos produits. Afin de réaliser une campagne d’emailing plus étendue, l’achat et la location de fichier client en rapport avec votre secteur d’activité peut être une option fructueuse, nous y reviendrons ci-après. Le ciblage est donc parfait pour ce genre de pratique marketing.

Quelles sont les étapes de l’emailing ? 

Quelles sont les étapes de l'emailing ?

Les étapes de l’emailing sont les suivantes : 

Créer. 

Il vous faudra définir clairement votre / vos objectif(s), qui peuvent être : 

  • Générer des ventes.
  • Faire parler de soi et augmenter sa notoriété.
  • Lancer un produit, annoncer un événement, une promotion, etc.
  • Vanter son image de marque.
  • Augmenter son trafic.
  • Fidéliser ses clients.
  • Générer de nouveaux clients.

 Vous devrez ensuite réfléchir à la conception de votre call to action ( appel à l’action ), puis, la façon avec laquelle vous allez vous démarquer de vos concurrents , interloquer vos lecteurs, susciter l’envie ou la curiosité.

Cibler.

Afin de cibler sa campagne, vous aurez comme possibilité d’user de votre database, d’en acheter ou d’en louer une. Ainsi, si vous décidez de louer ou d’acheter un fichier client, il vous faudra simplement choisir le secteur d’activité qui vous intéresse, et qui est le plus propice à la conversion. 

Se démarquer.

Se démarquer

Afin de se démarquer efficacement, plusieurs solutions s’offrent à vous.

1.Installer une proximité avec votre cible.

Pour ce faire, vous pouvez soit :

  • Faire l’interrogateur, c’est-à-dire créer une sorte d’échange avec le prospect en lui posant des questions. “ N’y avez-vous vraiment jamais pensé ? ”.
  • Le contextuel. “ Justement, c’est le moment ! ”
  • Tenter l’emoji. L’emoji installe un climat familial et rassurant qui peut alors jouer en votre sens. En plus, il attire l’œil ! Vous ne perdrez rien à essayer !
  • Jouer le pressé. Utilisez l’urgence pour inciter au clic. Misez sur l’offre exceptionnelle, l’offre de dernière minute, l’offre à durée limitée, …

2. Créer votre call to action.

Pour créer un bon call to action, il vous faudra alors utiliser des verbes d’action. Attention à ne pas utiliser n’importe quel verbe, mais plutôt un verbe ayant une notion de bénéfice. Exemple : ” J’en profite ” et non “ cliquez ici ”.

N’hésitez pas à miser sur une couleur tape à l’œil pour le faire ressortir, ou une taille de police plus importante. Les couleurs rouge, orange et verte ont tendance à faire augmenter le taux de conversion. 

Pour finir, créez là encore l’urgence en parlant des produits restants en stock, ou encore de l’heure d’expiration de l’offre, etc.

3. Offrir un aspect visuel attractif.

La couleur du call to action par exemple peut être un parti pris et apporter l’esthétique suffisante pour attirer l’œil du client. Un emoji peut aussi faire l’affaire. Par ailleurs, ce qui est de plus en plus utilisé par les magasins, en ligne ou non, ce sont les GIFs. Ces images numériques plus originales les unes que les autres viennent alors amuser ou interloquer le lecteur, suscitant sa curiosité. Ainsi, il y a de fortes chances que celui-ci se rende sur votre site pour vous découvrir.

Votre signature peut aussi apporter une touche de couleur ou de graphisme visuel, tout comme votre logo par exemple. Cela permettra aussi de venir appuyer votre professionnalisme, et de rassurer le client.

4. Être professionnel.

Être professionnel

Apporter une touche d’humour ou de familiarité à son côté intéressant, mais ne doit en rien vous discréditer. Tout se doit d’être mesuré c’est pourquoi il vous faudra alors trouver le juste équilibre entre ces deux éléments, pour des résultats vraiment prometteurs. 

Il vous faudra donc respecter la charte graphique, ce qui viendra solidifier votre image de marque.

Gardez à l’esprit que le visuel global de votre email est la première chose que voit votre lecteur ; c’est donc ce qui, d’entrée de jeu, va influencer son comportement, son ressenti, son jugement. Votre email doit donc paraître agréable, sérieux mais attractif, et rassurer vos prospects.

Attention aussi à ne pas rédiger un email trop long. La taille du contenu peut décourager votre lecteur qui n’aura peut-être que trop peu de temps à y consacrer ou une montagne de choses à faire. Il ne prendra ainsi pas le temps de lire votre mail et vous perdrez des prospects. A vous donc d’être complet, clair et concis. Il faut frapper vite mais frapper fort.

Envoyer. 

Envoyer votre campagne au bon moment est essentiel. En effet, il y a des moments qui s’avèrent plus propices que d’autres : 

  • Le jour : le mardi est le jour où le taux d’ouverture est le plus important. Toutefois, il s’agit par conséquent du jour où nous recevons le plus d’email. La deuxième possibilité, c’est le vendredi, où le taux de clic moyen est le plus élevé. De plus, il s’agit du jour où l’on reçoit le moins de mails, et où l’on a souvent plus de temps à y consacrer.
  • L’heure : l’heure idéale se trouve entre 14h et 15h, juste après la reprise de la pause déjeuner, ou le matin entre 9h et 10h, au moment où l’on arrive au bureau et prend connaissance de ses mails. Cela va donc dépendre de votre cible, et de votre offre.

Analyser.

Analyser les performances de sa campagne, c’est la clé de la réussite. En effet, votre première campagne d’emailing ne vous donnera peut-être pas les résultats escomptés. Rien d’affolant. Au fil du temps et après deux ou trois autres essais, vous toucherez peut-être enfin votre but. Vous saurez ce qui a fonctionné ou non, et aurez alors repéré les points positifs grâce auxquels vous pourrez optimiser vos campagnes suivantes.

Vous savez ainsi ce qui fonctionne pour votre secteur d’activité, votre marque, votre clientèle, ce qu’attend votre audience mais aussi qui elle est vraiment, ce qu’elle aime, etc. C’est pour toutes ces raisons qu’analyser les résultats offerts par sa campagne d’emailing est un enjeu déterminant pour sa stratégie commerciale.

Voici ce qui est à relever avec attention : 

  • Le taux d’ouverture.
  • Taux de clic.
  • Le taux de désinscription / désabonnement.
  • Le taux de délivrabilité / livraison.
  • Qui a cliqué, et sur quoi ?
  • L’augmentation du trafic et le comportement des prospects sur votre site.

Toutefois, il vous faudra aussi étudier ce que vous avez mis en place en termes de démarcation, de contenu visuel, d’originalité, de call to action ; ainsi que le jour d’envoie et l’heure, etc. Ceci vous permettra de réaliser une stratégie contraire si besoin, pour votre prochaine campagne et ainsi, d’analyser laquelle de ces deux techniques est la plus performante, la plus adaptée.

Attention aussi, un détail d’une importance cruciale peut faire pencher la balance. Saviez-vous que 67% des emails sont ouverts sur mobile ? Ainsi, il devient extrêmement important que ceux-ci soient responsives ! 

Les chiffres à connaître sur l’emailing.

Les chiffres à connaître sur l’emailing
  • 1 internaute possède en moyenne entre 2 et 3 adresses personnelles.
  • 75 % des boîtes mails utilisées comme boîte mail principale ont plus de cinq ans. Une boîte mail de plus de cinq ans, comme une boîte mail principale, a donc plus de chance de recevoir tout un tas de mails journaliers. Il vous faudra donc vous démarquer d’entrée de jeu, pour donner envie au propriétaire d’ouvrir votre mail, parmi tous ceux qui s’affichent. 
  • 73% des personnes consultent leurs mails dès le réveil, 81% au moment du coucher, 79% devant la télévision et 48% au moment des repas.
  • La boîte mail principale a généralement pour fonction première : 
  • La gestion de la correspondance personnelle à 93%.
  • Les services administratifs à 74%.
  • Les achats ou ventes privées à 72%.
  • 94% des internautes consultent leur boîte mail tous les jours.

Multiplier ses chances de conversion. 

Multiplier ses chances de conversion

Multiplier les chances de conversion en emailing, signifie accroître la capacité de sa database. Pour ce, deux solutions particulièrement efficaces se présentent à vous. 

La première, c’est de créer une newsletter. Grâce à celle-ci, vous obtenez facilement des adresses mail de personnes qui s’intéressent sincèrement à vous, à ce que vous proposez. Si celles-ci s’inscrivent pour être informées de vos dernières actualités, c’est qu’elles sont alors déjà quasiment convaincues. Il ne vous reste donc plus grand chose à faire pour réussir à convertir.

La deuxième, c’est l’achat ou la location de fichiers clients. Grâce à cette option, vous pourrez ainsi choisir le fichier qui vous intéresse en fonction du secteur d’activité, de la localisation géographique, etc. De la sorte, vous opterez pour un fichier prometteur que vous aurez alors ciblé en fonction des caractéristiques en adéquation avec vos prestations. 

Attention : lorsque vous louez un fichier client, celui-ci ne vous appartient pas. Il est donc préférable d’en faire l’acquisition. 

D’autre part, un fichier loué ne peut être utilisé qu’une seule fois en règle générale, alors qu’un fichier acheté peut servir autant de fois que voulu. Les campagnes d’emailing sont à espacer quelque peu, or, cela ne vous empêche pas de toucher plusieurs fois les mêmes personnes avec des offres ou des nouveautés qui diffèrent d’une campagne à une autre. A vous d’ajuster au mieux votre stratégie afin d’être de plus en plus percutant, et réussir à convaincre. 

Articles similaires